homéopathie

Sommaire

Se soigner avec l'homéopathie
MAL DES VOYAGES

 

mal de mer Le mal de mer, le mal du mouvement, le mal des transports, termes connus également sous le nom cinétose, est un trouble touchant l'humain qui abandonne son mode de déplacement naturel. Bateau, train, voiture, avion et même chaval, sont les moyens de transport classiques provoquant la cinétose.
Les symptômes peuvent être nombreux et variés (vomissements, pâleur, maux de tête, transpiration, vertiges...).
Les enfants sont particulièrement touchés par ce phénomène, les chauffeurs de car scolaire peuvent en témoigner.
En prévention, l'homéopathie est souvent une solution adaptée au mal de mer.

Les remèdes homéopathiques adaptés :

Cocculus indicus
Remède homéopathique préconisé contre le mal de mer. Cocculus indicus est très indiqué en préventif contre les nausées causées par les voyages en voiture ou en bateau.

Coca
C'est un remède homéopathique qui peut-être utilisé contre certains maux liés à un séjour en altitude (migraines, essoufflements, palpitations et grandes fatigues).

Tabacum
En homéopathie, tabacum est souvent prescrit contre le mal de mer s'accomagnant de nausées, transpirations, palpitations... Tabacum est particulièrement efficace chez les personnes anxieuses.

Nux vomica
Dans le large éventail d'actions de nux vomica, le mal de mer peut être soigné par ce remède homéopathique.

Petroleum
Ce remède homéopathique sera utilisé dans le cas de forte transpiration due au mal de mer. Petroleum est adapté aux personnes assez irritables.


Ceci, est une première ébauche des traitements possibles contre le mal des voyages. Un médecin homéopathe saura en fonction de la maladie et de la psychologie du patient affiner le traitement homéopathique le plus adapté.